Acheter une Maison : Le neuf ou l’ancien ?

Appartement neuf ou ancien

Vous souhaitez acheter une maison, cependant vous n’arrivez pas à décider entre le neuf et l’ancien, voici un comparatif des avantages et inconvénients pour vous aider dans votre projet d’achat immobilier. 

Investir dans le neuf 

Le bâtiment neuf est construit dans le respect des normes de techniques de sécurité, d’isolation phonique et thermique optimale exigée par la réglementation RT 2012. Il offre une surface habitable optimisée et confortable, en plus les logements sont fonctionnels et pratiques. Grâce à la construction innovante et performante du bâtiment neuf, vous n’aurez pas à vous soucier des problèmes des charges courantes énormes. En effet, votre facture énergétique sera allégée, vous ne prévoirez pas de gros travaux à réaliser à court terme.

En outre, les frais de notaire liés à l’acquisition d’un bien immobilier neuf sont moins élevés que ceux dans l’ancien, les frais coûtent dans les 3 à 4 % du prix du bien. Par ailleurs, l’acquisition d’un bien immobilier neuf procure de nombreux avantages fiscaux, comme la réduction d’impôt du dispositif Censi-Bouvard ou de la loi Duflot. Si vous achetez un bâtiment neuf pour en faire votre résidence principale, vous pouvez aussi bénéficier du prêt à taux zéro. D’ailleurs, si vous souhaitez réaliser un investissement locatif, vous bénéficiez des avantages fiscaux du dispositif de Pinel. L’un des avantages du neuf entre aussi dans le cadre de garantie de parfait achèvement et de la garantie décennale du constructeur. 

Par contre, le neuf présente néanmoins quelques inconvénients entre autres un coût d’achat plus élevé que l’ancien, la difficulté de trouver une maison neuf dans un bon emplacement des centres villes, le manque de visibilité et de luminosité.

L’acquisition d’un logement ancien

Tout comme le bien immobilier neuf, l’ancien présente aussi des avantages et des inconvénients. Le premier avantage d’un logement ancien, c’est que vous pouvez choisir parmi une grande diversité des biens immobiliers situés dans les centres-villes. Ils sont bien placés et coûtent moins cher que les neuf. En outre, l’acquéreur a la possibilité d’occuper sa maison dès le troisième mois qui précède la conclusion et la signature de l’acte de vente. Par ailleurs, investir dans le neuf nécessite de prévoir des travaux à faire, Ainsi les établissements bancaires proposent aux acquéreurs différents types de prêt immobilier en fonction de la nature de travaux à réaliser. 

Le premier inconvénient du logement neuf est le coût des charges courantes élevés. Le coût de l’électricité et de l’énergie coûtent généralement cher du fait qu’il ne respecte pas les normes énergétiques et thermiques en vigueur. Le frais notariat coûte plus cher que dans le neuf, généralement entre 6 à 8 % du prix du bien. En outre, l’acquéreur devra toujours réaliser des travaux de rénovation ou de réhabilitation pour améliorer le confort de leur résidence. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *